T STSS

Le bac techno sciences et technologies de la santé et du social (ST2S) s'adresse aux élèves intéressés par les questions sanitaires et sociales du monde contemporain.

La démarche spécifique de ses enseignements associée aux enseignements généraux développe une aptitude à travailler en autonomie et une réflexion critique sur les problématiques du secteur. Le titulaire du bac ST2S saura notamment analyser les faits de société posant des questions sanitaires ou sociales, caractériser l'état de santé et de bien-être de populations et comprendre les relations entre demandes en matière de santé et de vie sociale et les réponses politiques et institutionnelles.

Le bac ST2S  constitue une voie d'accès aux études supérieures menant aux emplois techniques ou technico-administratifs du secteur social et paramédical. Un bachelier peut intégrer une école du secteur sanitaire et social : de soins infirmiers, d'assistants de service social et d'éducateurs, parmi les plus accessibles. Il a également accès aux  BTS ou aux DUT : BTS économie sociale familiale, BTS services et prestations des secteurs sanitaire et social, BTS diététique, DUT carrières sociales.

Enfin, s'il est très motivé et qu'il possède un bon dossier il peut tenter un cursus scientifique à l'université, après une année de remise à niveau.

 

En formation initiale, la préparation au bac techno dure deux ans en lycée : classe de première et de terminale.

Pour être admis en bac ST2S, il est préférable d'avoir suivi en seconde un enseignement de détermination en sciences médico-sociales ou en biologie de laboratoire et paramédicale.

 

 Débouchés et poursuites d'étude

  • BTS ESF, BTS SP3S ou DUT Carrières sociales.
  • BTS Diététique, Esthétique cosmétique, Analyse de biologie médicale.
  • Diplômes d'État (DE), obligatoires pour les professions d'assistant de service social (DEASS), éducateur spécialisé (DEESS), éducateur de jeunes enfants (DEEJE), infirmier. C'est à ce dernier concours d'entrée que les bacs ex-SMS sont le mieux représentés.
  • Concours d'entrée de certaines écoles paramédicales et sociales (admission très sélective). Les écoles paramédicales requièrent des bases très solides dans les matières scientifiques tandis que l'entrée dans les instituts sociaux exige souvent une expérience en animation sociale. Des préparations existent, elles ne sont pas obligatoires mais souvent conseillées.

Pour celles et ceux qui veulent intégrer rapidement le monde du travail, une formation complémentaire d'une durée moyenne d'un an (FCIL, MC) dans le domaine du secrétariat médical ou médico-social facilite l'insertion.

 Source: Onisep Martinique