discours type ONU_ NEPAL rédigé par les élèves

Mr le Président,

Mr le Secrétaire général,

Honorables  représentants de la communauté internationale,

Nous venons parler  au nom d’un  peuple désireux d’avancer sur la voie du développement.

Nous venons exprimer ici les vues du peuple de la République Démocratique Fédérale du Népal sur l’un des sujets inscrits à l’ordre du jour : « Une bonne éducation »

Le Népal est un pays d’Asie méridionale situé entre l’Inde et la Chine. Le Népal compte 28 millions d’habitants. C’est un pays multiethnique aux langues multiples. C’est  aussi le pays le plus pauvre d’Asie du sud et l’un des pays les moins développés  au monde.

Nous sommes ardemment convaincus que l’éducation est le socle du développement économique, social et humain.

Conscient de cela notre gouvernement a multiplié depuis plusieurs années les initiatives visant à promouvoir l’accès universel à l’éducation de base. Nous citerons à titre d‘exemples l’adoption du plan d’action national Éducation pour tous et l’institution de la Campagne Nationale d’Alphabétisation en 2008.

Les chiffres officiels sont encourageants : 90 % des enfants sont initialement inscrits à l’école.

Malheureusement des disparités persistent.

Chaque jour des enfants au courage exemplaire vivant dans des zones reculées et défavorisées  risquent leur vie sur les chemins de l’école.

Est-ce là le sort souhaité  pour un enfant au XXIème siècle ?

Chaque jour des enfants abandonnent leur scolarité car les coûts de l’uniforme et du matériel scolaire sont trop lourds à supporter pour des familles très pauvres.

Combien d’autres ne vont pas l’école car ils sont contraints de rester travailler pour aider leur famille !

Est-ce là le sort souhaité  pour un enfant au XXIème siècle ?

Chaque jour des milliers d’enfants victimes de préjugés socioculturels sont privés d’une bonne éducation:

- d’un côté des filles, parce que l’instruction est jugée moins nécessaire pour elles.

- de l’autre des filles et des garçons, parce qu’ils appartiennent  à des castes  inférieures dites impures.

Qui blâmer ?

Le Secrétaire général de l’ONU M. BAN KI MOON l’a dit: « l’inégalité est au cœur de l’urgence mondiale. Si nous n’agissons pas rapidement, les disparités de l’éducation deviendront une source encore plus grande de fracture -dans les pays comme entre les pays -».

Nous savons tous que l’éducation favorise l’harmonie sociale. Elle rend les hommes plus justes et plus civiques.

Par conséquent il est de notre responsabilité de garantir une éducation de qualité à tous nos enfants.

Le Népal et toutes les autres nations doivent maintenir l’éducation au cœur des priorités politiques, investir dans des infrastructures et outils performants et maintenir la coopération  internationale afin d'offrir une bonne éducation à notre jeunesse, notre futur.

Nous comptons vivement sur l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture pour qu’elle continue à être un partenaire de premier plan dans la poursuite de nos objectifs d’une bonne éducation pour tous.

Nous réaffirmons ici notre foi  dans l’Organisation des Nations Unies.

 Nous la remercions pour son engagement et le travail remarquable effectué en faveur de l’accès universel à l’éducation.

Merci